• Gobinet de Villecholle, François Marie Louis Alexandre. – [Manoir avec les propriétaires et tout leur personnel]. - Photographie sur papier albuminé. Ca1865

    Si vous reconnaissez ce château dites-le- moi, merci !


    votre commentaire
  • Gobinet de Villecholle, François Marie Louis Alexandre. - Gymnase. – Photographie au format carte de visite sur papier albuminé. Ca1865

    Les différentes actrices du théâtre du Gymnase : de haut en bas et de gauche à droite

    Vittoria – Fromentin – Alice Chaumont – Lambert

    Antonine – E. Riquier – Nathalie – Bloch – Mélanie

    L. Melcy - Figeac


    votre commentaire
  • Gobinet de Villecholle, François Marie Louis Alexandre. - 4 juin 1874 Em. Carré. -  Photographie au format carte de visite sur papier albuminé.


    votre commentaire
  • Richebourg, Pierre Ambroise. - [Portrait de leuvrette]. - Photographie au format carte de visite sur papier albuminé. Ca1860

    RICHEBOURG, Pierre-Ambroise (1810- ?)

    Né à Paris 3ème le 28 novembre 1810, Richebourg est l’élève de Daguerre. En 1839, il donne les premiers daguerréotypes redressés par glaces parallèles, et, deux ans après, il applique le premier l'industrie nouvelle à la reproduction des objets et des atomes au moyen du microscope solaire. En 1842, il ouvre son atelier de daguerréotypie dans la capitale et obtient une première mention à l’exposition de Paris pour la qualité de ses épreuves daguerriennes, puis approfondit sa formation pendant dix ans avec Vincent Chevalier, opticien, élève lui-même de Daguerre. En 1844, il obtient une citation favorable du jury à l’Exposition Internationale de Paris. La même année, les sources écrites mentionnent son adresse au 69, quai de l'Horloge, qui devient en 1848 le 29, quai de l'Horloge.

    Après le daguerréotype, il adopte le négatif sur papier et le positif sur papier salé. La photographie est une passion chez cet homme qui s’investit dans son métier par des inventions : en 1852 il produit un vernis pour collodion se dissolvant à l'esprit de vin, et pratique des agrandissements. Dès janvier 1853, il imagine, avec le photographe Verneuil, la photographie d’identité sur passeport. Il écrit une brochure sur l’usage du collodion, technique dont il est devenu maître, qui paraît en 1854.

    C'est lui qui, depuis 1855, photographie, pour le Ministère de l'agriculture et du commerce, les animaux des concours annuels de Poissy, Chartres, Paris. On lui connaît des œuvres aussi diverses que des portraits, hommes ou animaux, des reproductions d’objets d’arts, dessins, orfèvreries, des manifestations officielles comme les fêtes données en l'honneur de sa majesté la reine Victoria en 1856, ou la visite officielle de Napoléon III à Cherbourg en 1858.

    En 1857, appelé officiellement à venir séjourner en Russie, il en rapporte un certains nombres de clichés publiés en 1860 dans un ouvrage intitulé : les Trésors d'art de la Russie (in-folio). En 1859, il se rend à nouveau à Saint-Pétersbourg, d’où il rapporte de splendides vues de la cité des Tsars.

    Pour l’administration des Ponts et Chaussées, Richebourg photographie le Chemin de fer de Rennes à Brest en 1861, et le viaduc de la Mayenne. Vers 1865, il illustre en frontispice l’ouvrage de Pierre Larousse Flore latine des dames et des gens du monde d’une gravure photographique Infandum, regina, jubes renovare dolorem, œuvre du peintre Guérin.

    Son atelier change à plusieurs reprises d’adresse, au 16, place Dauphine, associé à François Victor Branche, puis au 52, rue du Faubourg Saint-Martin entre1875 et 1878, puis au 118, rue Monge où il semble être le directeur de l’établissement photographique de la Grande Photographie Monge.

    Parmi ses œuvres connues il faut citer ses photographies de Paris, l’Album de l’orfèvre Froment-Meurice où ses clichés côtoient ceux des Frères Bisson et de belles photographies de Belgique. Durant sa longue carrière, il utilise toutes les techniques photographiques connues : daguerréotype, calotype, papier albuminé, collodion humide, ambrotype, vues stéréoscopiques, format carte de visite…

     

    Sources :

    -Acte de naissance reconstitué de Paris.

    -Almanach des 25000 adresses. – Paris : Didot Bottin, 1848.- Archives départementales de la Manche

    -Annuaire des notables commerçants de la ville de Paris, 1867. - I.C.P.

    - Annuaire général du commerce et de l'industrie ou almanach des 500000 adresses classées, 1848

    -AUER, Michèle et Michel. - Auer-index : encyclopédie internationale des photographes. – Hermance : Camera Obscura ; Paris : Maison Européenne de la Photographie, 1992. – Coll. auteur

    -AUER, Michèle et Michel. – Encyclopédie internationale des photographes de 1839 à nos jours. – Hermance : Camera Obscura, 1985. – I.C.P. 14080/1287

    -Barreswill et Davanne. - Chimie Photographique, 1861.

    -Bibliographie de la France, ou journal de l’imprimerie française. – Paris : Cercle de la librairie, 1858. – I.C.P. cote 10717 Cergy

    -Catalogues des expositions organisées par la Société Française de Photographie : 1857-1876. - Jean-Michel Place, 1985. - [Reprint. des ed. de 1857 à 1876]. – I.C.P., cote 242943 / Photothèque.

    -CENTRE DE DOCUMENTATION CONTEMPORAINE ET HISTORIQUE. - Catalogue des photographies. – Marne-la-Vallée : Ecole Nationale des Ponts et Chaussées, 2000

    -[Exposition. Paris, Bibliothèque Nationale, 1980]. - Regards sur la photographie en France au XIXe siècle. – Paris : Berger-Levrault, 1980. - I.C.P.

    -[Exposition.Paris, Musée d’Orsay,2000]. - La Commune photographiée. – Paris : Réunion des Musées Nationaux,2000. – Coll. auteur

    -FRANCE. Commissariat général. – Exposition universelle Internationale de 1878, à Paris : catalogue officiel : Tome II : section II à VI, classe 6 à 68. – Paris : Imprimerie Nationale, 1878. – I.C.P.

    -FRANCE. Ministère de l’agriculture et de commerce. - Exposition universelle Internationale de 1878, à Paris : catalogue officiel : liste des récompenses. - Paris : Imprimerie Nationale, 1878. – I.C.P.

    -LACAN, Ernest. - Esquisses photographiques,1856. - Jean-Michel Place, 1985. - [Reprint. de l’ed. de 1856]. – I.C.P.

    -La Lumière : revue de la photographie. Beaux-arts.- Héliographie. – Sciences. – Paris : A. Gaudin et Frère, 1851 à 1859. - [reprint des éditions Jeanne Laffite, 1995]. – I.C.P.

    -Le Monde illustré. – Paris : Le Monde illustré, 1861 et 1863. – Bibliothèque de Fels

    -VOIGNIER, Jean Marie. - Répertoires des photographes de France au XIXe siècle. – Le Pont de Pierre, 1993. – Coll. De l’auteur

    -http://sfp.photographie.com/asso/asso-Membres/asso-MembresXIX-QS.html

    -Dos photos.


    votre commentaire
  • Richebourg, Pierre Ambroise. - [Portrait en buste d'une sœur de Saint-Vincent-de-Paul]. - Photographie au format carte de visite sur papier albuminé. Ca1860


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires