• Hommage à Auguste Berthelot

    Francis. - [Famille Berthelot avec, de gauche à droite, au 1er rang Marcelle et Jacqueline Gautier, au 2e rang Marie, Auguste, Louise et Louis Berthelot, au 3e rang Marcel Gautier, Madeleine Gautier née Berthelot, Maurice Berthelot et Germaine sa femme]. - Photographie argentique virée sépia (14,2 x 10,4 cm.) en six exemplaires dont un tirage avant recadrage et livraison. 4 dans leur carton de livraison avec des roses et signature du photographe. Vers 1926

    Hommage à Auguste Berthelot

    Le résultat final après recadrage.

    Hommage à Auguste Berthelot

    Serrand, René. – 214 [Granville. - Discours d'inauguration de la plaque des anciens combattants du 79e régiment I.T. et 279e régiment R.T. à la caserne du Roc par Auguste Berthelot le 11 novembre 1924]. - N°214 inscrit sur nég. P.V. Gélatino-bromure d'argent apparaît en blanc sur positif papier argentique12,5 x 17,3 cm. -Tampon humide au dos Serrand-Photo / Granville / (Manche).


    votre commentaire
  • Hommage à Auguste Berthelot

    Serrand, René. – [Le dimanche 8 août 1926 au château de la Crête : "Paillasse"de R. Leoncavallo par les artistes de l'opéra au profit de la caisse de secours des Anciens Combattants du canton de Granville]. - Photographie sur papier argentique.

    Hommage à Auguste Berthelot

    Serrand, René. – [Le dimanche 8 août 1926 au château de la Crête : "Paillasse"de R. Leoncavallo par les artistes de l'opéra au profit de la caisse de secours des Anciens Combattants du canton de Granville]. - Photographie sur papier argentique.

    Hommage à Auguste Berthelot

    Serrand, René. – [Le dimanche 8 août 1926 au château de la Crête : "Paillasse"de R. Leoncavallo par les artistes de l'opéra au profit de la caisse de secours des Anciens Combattants du canton de Granville]. - Photographie sur papier argentique.

    Hommage à Auguste Berthelot

    Lefloch, Rémi. - [Le dimanche 8 août 1926 au château de la Crête : "Paillasse"de R. Leoncavallo par les artistes de l'opéra au profit de la caisse de secours des Anciens Combattants du canton de Granville]. - Photographie sur papier argentique au format carte postale. - Tampon humide rond au dos : Photo-Rémi/48/Rue G. Clémenceau/Granville/ (Manche).

    Ma grand-tante Marie Berthelot au premier plan.

    Hommage à Auguste Berthelot

    Toute l’équipe de « Paillasse » autour de son organisateur Auguste Berthelot par René Serrand.


    votre commentaire
  • Auguste MORFOISSE (1904 / ?)

    Morfoisse, Auguste. - [Granville - L'accident du terreneuvier Thérésa et du bateau des Ponts-et-Chaussée l'Augustin Fresnel dans l'écluse du port, vue avant]. - Photographie sur papier argentique 16,4 x 12 cm.

     

    Auguste MORFOISSE (1904 / ?)

     

    Breton né à Rennes le 27 avril 1904, célibataire, il arrive vers 1931 à Granville au 32, rue Lecampion, à l’âge de 27 ans, avec sa mère Sainte [sic] Morfoisse, originaire d’Etrelles (Ille-et-Villaine).

    Il y succède à Henriette Fayet. Vers 1934 il se marie à Jeanne Delacotte, née en 1911 à Caen. Son épouse lui donne un fils Jean Jack le 12 avril 1935.

    On lui connaît des photographies de « reportages » locaux, dépôt de gerbes au monument au mort, Carnavals de 1934, 1935, 1936 par exemple. Il collabore à l’illustration de L’Ouest éclair et du journal Le Granvillais. Ses principales spécialités sont énumérées sur sa publicité de 1932 : Spécialité de portraits d’enfants et d’agrandissements de toute nature / Travaux industriels – On opère par tous les temps – Travaux d’amateurs.

    Avec lui les portraits « carte de visite » et « cabinet » ont définitivement disparu. Il signe au dos de ses clichés d'un tampon humide en amande : PHOTOGRAPHIE / A. MORFOISSE / GRANVILLE. Je pense qu’il abandonne définitivement la plaque de verre au profit des films safety sur support souple. Il cède le fond vers 1938 à H. Guillemin.

     Sources : Photos. -  "Annuaire-Almanach de Granville",1932. - "Photo Annuaire 1933". - Registres de recensement de Granville F1B20 /1931. - Registres de recensement de Granville F1B21 /1936

    Auguste MORFOISSE (1904 / ?)

    Morfoisse, Auguste. - [Granville - L'accident du terreneuvier Thérésa et du bateau des Ponts-et-Chaussée l'Augustin Fresnel dans l'écluse du port, vue arrière]. - Photographie sur papier argentique 15,6 x 11,7 cm.


    votre commentaire
  • Hommage à Auguste Berthelot

    Lefloch, Rémi. - [Granville. - Auguste Berthelot, à droite, et un autre homme devant le char de la galère romaine lors du carnaval de 1923]. - Photographie sur papier argentique au format carte postale. - Tampon humide rond au dos : Photo-Rémi/48/Rue G. Clémenceau/Granville/ (Manche).

     

    Hommage à Auguste Berthelot

    Serrand, René. – 12 [Granville. - Retrouvaille de Wilette à Saint-Nicolas-le-Vieux de ses anciens voisins, lors du Carnaval de 1923]. - Photographie identifiée par similitude d’écriture du N° nég., sur papier argentique, nég. P.V. Gélatino-bromure d'argent.-N°12 sur nég. apparaît en blanc sur positif. – 18 x13 cm.

    Hommage à Auguste Berthelot

    Serrand, René. – 14 [Granville. - Les représentants de la République de Montmartre : Wilette, Poulbot, Forain,Orsi, Neumont, Avenot, Milières, Boyer et Auguste Berthelot, pour le carnaval de février 1923, sortant de chez Arthur débitant]. - Photographie sur papier argentique 12,7 x 17,2 cm, nég. P.V. Gélatino-bromure d'argent.

    Hommage à Auguste Berthelot

    Serrand, René. – 23 [Granville. - Les représentants de la République de Montmartre : Wilette, Poulbot,Forain, Neumont, Milières, Orsi, Avenot, Boyer et Auguste Berthelot pour le carnaval de février 1923]. - Photographie sur papier argentique 12,7 x 17,2 cm, nég. P.V. Gélatino-bromure d'argent.

    Hommage à Auguste Berthelot

    Serrand, René. – 28 [Granville. - Un des landaus du carnaval de février 1923]. – Photographie sur papier argentique 13 x 18 cm.

    Hommage à Auguste Berthelot

    Serrand, René. – 33 [Granville. - Landau de la République de Montmartre lors du carnaval de février 1923]. - Photographie sur papier argentique 12,3 x 17,5 cm.

    Hommage à Auguste Berthelot

    Serrand, René. – 41 [Granville. - Groupe de costumés révolutionnaires près d'un landau lors du carnaval de février 1923]. - Photographie sur papier argentique 12,9 x 17,9 cm.

    Poulbot dans la voiture, Millière à gauche, puis de profil Willette, Quesnel du Pou qui grimpe devant.

    Hommage à Auguste Berthelot

    Serrand, René. – [Granville. - Carnaval de février 1923, les costumés devant l'école Paul Bert]. - Photographie sur papier argentique 13 x 18 cm.

     

    Hommage à Auguste Berthelot

    Serrand, René. – 58 [Granville. - Carnaval de 1923, char de la] République de Granville. - Photographie sur papier argentique 12,7 x 17,9 cm.

    Hommage à Auguste Berthelot

    Serrand, René. – 63 [Granville. - Carnaval 1923 route de Coutances, Char de la galère romaine]. - Photographie sur papier argentique 13 x 17,8 cm.

    Hommage à Auguste Berthelot

    Serrand, René. – 398 [Granville. - Carnaval de février 1923, Groupe de costumés révolutionnaires]. - Photographie sur papier argentique 12,4 x 17 cm.

    Hommage à Auguste Berthelot

    Serrand, René. - Grand-père Berthelot et les artistes de la République de Montmartre. - Photographie sur papier baryté 13 x 17,9 cm. 1923

    « Arrive la grande année 1923, Auguste Berthelot, nommé pour l’occasion Ministre des réjouissances organise la venue de la République de Montmartre à Granville pour le carnaval de février[1], des affiches sont en vente 27 janvier 1923 par les plus grands noms des artistes montmartrois de cette époque. Le Samedi 10 février le Ministre des réjouissances accueille les invités de Monmartre parmi lesquels on reconnaît : Adolphe Léon Willette[2], Francisque Poulbot[3], Lucien Boyer, Maurice Louis Henri Neumont[4], Avenot, Maurice Millière[5], Orsi[6]. Pour la première fois à Granville une couverture médiatique remarquable est organisée pour ces cérémonies, la firme Pathé frères, vient filmer quelques minutes pour le journal cinématographique Pathé[7].

    Le récit du carnaval est relaté le samedi 17 février 1923 dans L'Avenir Républicain : Journal de Granville en voici les grande lignes : Dimanche 11 février 1923 C’est par un temps printanier que le cortège carnavalesque défila dans nos rues noires de monde. A 11 heures, visite et réception à St-Nicolas à la maison où le maître Willette a habité pendant 3 ans. Mardi 13 février 1923 Procés en règle par la haute cour de l’Etat libre de Granville de sa majesté carnaval rue Le Campion à la cour des Pêcheries de France. Sa majesté est Condamnée à être brûlée comme un simple hérétique au Plat-Gousset. L’acte est signé du garde des sots, Scisson d’Arles. Le soir les intrigues dans les cafés et restaurants de la ville.

    Ce carnaval est un succès et dans la mémoire collective des vieux granvillais il a gardé comme une aura de légende, mais l’histoire était réelle. A tel point que les granvillais décident de recommencer l’expérience dès l’été suivant de la même année avec les 22 et 23 juillet 1923 les fêtes de Granville la Victoire. Les artistes de Granville et de Carolles comme Richard Leblanc[8], Paul Berthelier[9], Emile Baudoux[10]… Le pou qui grimpe, en la présence de son créateur Joseph Quesnel[11], est représenté. Ces réjouissances sont l’occasion d’une émulation culturelle, d’un bouillonnement de création. »

    Extrait de mon livre : Les premiers photographes de Granville 1839-1939. Paru en 2003 



    [1] In : Le Granvillais du 6 janvier 1923 article sur le carnaval de Granville de la République de Montmartre

    [2] Adolphe Léon Willette (Châlons-sur-Marne 31 juillet 1857- Paris 4 février 1926). Il parraine le pou qui grimpe et participe à leurs activités et sympathisé avec le régionalisme bas-normand. Ami de Jean Thézeloup, ce dernier venait le voir à Boisroger près de Blainville. Ami et voisin de Joanny Durand à Paris.

    [3] Francisque Poulbot (Saint-Denis 1879- Montmartre 16 septembre 1946)

    [4] Maurice Louis Henri Neumont (Paris 22 septembre 1868 - Paris 10 février 1930)

    [5] Maurice Millière (Le Hâvre 12 décembre 1871 - ?)

    [6] Orsi (Le Raincy 1889 - Paris 2 décembre 1947)

    [7] Il existe un cinéma Pathé rue Lecampion à cette époque à Granville, le bâtiment existe encore, il abrite depuis peu une chaîne de magasin de parfumeur, ce sont nos ex Granvillaises.

    [8] Richard Leblanc : Originaire de Granville; élève de l’Ecole de dessin de la ville, puis de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. Peintre des terre-neuviers et professeur de dessin au cours municipal rue Commandant-Yvon (disparu avec lui). Il meurt après 1952 et avant 1967. Il commence à peindre vers 1900.

    [9] Pierre Berthelier : On est moins bien renseigné sur cet artiste né à Paris. Ce fils d’acteur, ancien acteur lui-même, expose aux Salons des Indépendants entre 1912 et 1928. Nous apprenons, par l'ouvrage intitulé «Peinture et sculpture dans la Manche du XIXe siècle à nos jours» que «la côte convenait au mariniste Pierre Berthelier, épris de grands ciels au-dessus des horizons lointains». D’après Jacques Simon son chef d’oeuvre est : «Pêcheuses de coques dans la baie».

    [10] Emile Baudoux : Peintre Parisien d'origine, il fut l'élève d'Humbert et de Cabanel. Sociétaire des Artistes Français, il expose au Salon de 1901, avec «Repos du jardinier», à 1927 avec «La Route d'Avranches». En 1911 il présente : «Sur le quai à Granville», en 1912 : «Un retour du Mont-Saint-Michel (Genêts 1911)», en 1922 : «Marché aux grains (Avranches)», autres oeuvres inspirées de la région : «Route de Carolles», «Verger en Normandie» et «Le Mont-Saint-Michel étude 1912». Il semble arriver en 1910 à Carolles, d'après les sujets de ses oeuvres. Jacques Simon raconte qu’Emile Baudoux avait installé son atelier dans une grange de la Mazurie.

    [11] Joseph Quesnel : Née à Coutances en 1897, mort à Saint-Germain-en-Laye en 1931. Peintre, graveur, lithographe, poète, romancier, il fut le créateur du groupe du Pou qui grimpe 1918-1923. Ses collaborateurs sont : Jean Thézeloup (graveur Coutances 1885 - Agon-Coutainville 1968), René Jouenne (caricaturiste, illustrateur Coutances 1897 - Montmorency 1923), Gérard Cochet (peintre et dessinateur Le Mesnil-Thebault 1888 - Paris 1969), Robert Organd, Renée Dunan, Pierre Le Conte (graveur Cherbourg 1894 - 1946), Georges Laisney (Coutances 1883 - Rouen 1950), Arlette Bouvier, Joanny Durand (1886 - 1956). Activités multiples à Coutances (esprit de la butte Montmartre) : Représentations théâtrales, assemblées, fêtes, travaux d’édition, illustrations, expositions... Manifestations de 1915 à 1922. Ses archives sont conservées au musée : pastels, peintures, manuscrits, notes, croquis, fascicules... Adolphe Willette parraina les débuts du « Pou qui grimpe ».


    votre commentaire
  • Grancville au XXème siècle

    Dubois, Léon. - [Granville - Reposoir de la fête-Dieu rue Lecampion]. - Photographie sur papier argentique au format carte postale. 1911

    Grancville au XXème siècle

    [Granville - Rue des Moulins]. - Photographie sur papier argentique  au format carte postale. 1904

    Carte de vœux signée Raymond Dior.

    Grancville au XXème siècle

    [Granville - Villa les Rhumbs et vue sur le casino depuis le chemin qui mène à Donville]. - Photographie sur papier argentique au format carte postale. 1911

    Grancville au XXème siècle

    Granville - Le Normandy Hôtel Le Nouveau Casino [plan en élévation de l'architecte Bluysen]. - Photographie sur papier argentique au format carte postale. 1910

    Grancville au XXème siècle

    Chamand, N. - Granville - Les régates août 1906. - Photographie stéréoscopique sur papier argentique.

    Grancville au XXème siècle

    La Léonne, armement Chuinard. - Photographie sur papier citrate 12,9 x 17,8 cm. Vers 1920

    Grancville au XXème siècle